Faculté Universitaire Francophonie

Philosophie du projet

Porteur de projet:

Institut Montpensier, Institut de recherche et de formation fondé en 1989.

Philosophie du projet: 

Litterae Humaniores Humanitates. 

Derrière cette citation latine l’idée est que les Humanités, la littérature, les sciences humaines perfectionnent  la vie de l’Homme les Humanités conjuguent la paideia grecque et l’institutio oratoria cicéronienne, son objectif est de renouer l’idéal de l’homme complet que l’on retrouve dans la figure de l’homme de vitruve de Léonard de Vinci.

Projet:

Une université Méditerranéenne  de la Francophonie : Université avec une forme hybride : numérique et en présentiel :avec une plateforme de cours à distance, mais aussi des laboratoires de recherches, une revue internationale.

Axes stratégiques

Établir une Université en bon et due forme dans un cadre juridique approprié dans un pays européen (sur les rangs , Belgique, Espagne, Italie).

En parallèle mettre en place plateforme de cours en ligne avec emplacement à Strasbourg : poursuivre protocole d’agrément pour formation (Institut).

Développer « masse critique » plateforme collaborative entre plusieurs universités (Nous en sommes à Quatre universités au Maroc, et des négociations en Belgique, Madagascar, Afrique). Plateforme visant à développer en interne synergie scientifique et ingénierie pédagogique et en externe  les accords de coopération (activités scientifiques).

Après étape I et étape II, étape III de l’axe stratégique , l’étape IV : diplomation et protocole de formation diplômante :  Bachelor, Master, Doctorat. Avec pour les projet de coopération scientifique et de partenariat (formation et diplomation) un niveau supplémentaire Prépa-Bachelor, Master.

Les enjeux

Tout projet doit se déterminer comme un élément  de résistance  dans l’instabilité des temps, il ne peut être viable que par la combinaison de la longue durée et d’une vision cohérente et complète des enjeux qu’il devra affronter

La Méditerranée, Histoires et cultures, la Méditerranée a la particularité de se lier à trois continents, l’Afrique, l’Asie et l’Europe, Ils partagent des patrimoines historiques et culturels communs. Nous sommes dans une relation singulière entre mémoire, histoire et cultures, dans un espace civilisationnel marqué par les brûlures de l’Histoire et le souffle des épopées de Homère en passant par Alexandre, François d’Assise, ou Saint Louis.
Terre des héros et des tragédies qui engagent l’Homme qui peuple ces rives dans l’Histoire car comme le souligne Braudel : « Un présent sans passé n’a pas d’avenir ».

Pour Braudel la Méditerranée n’est donc pas une forme abstraite de connaissance de l’autre mais bien au contraire une manière charnelle et existentielle de vivre et de mourir.
« La vie matérielle, ce sont des hommes et des choses, des choses et des hommes. »

Carrefours des savoirs

Dans l’étymologie , Méditerranée c’est la mer intérieure , donc elle est un espace carrefour de la Mésopotamie à Carthage, de Byzance à Palerme, de Bagdad à Rome : nous avons un entrelacs de peuples et de croyances, d’affects , de paix et de guerre à la conjonction des brassages mais aussi des antagonismes, des dialogues et des ruptures. 

A cet égard les Humanités, les sciences de l’Homme ont été au cœur de la construction de la civilisation méditerranéenne depuis Rome, Jérusalem, Athènes et Bagdad l’Homme est centre de tout savoir : dans la maison de la sagesse des palais des Omeyyades, les savants du roi Alphonse X le sage, les traducteurs autour de l’empereur Frédéric et les disciples de Maïmonide. Aujourd’hui cet héritage est une étape pour notre projet afin de relier les fils épars des cultures et des civilisations. 

l’UMF se propose d’être un carrefour en vue de donner aux Humanités une présence pour former, diffuser et encourager des savoirs scientifiques, littéraires, philosophiques en langue francophone (Afrique, Maghreb, Europe). Cette question de la relation suppose d’envisager de mailler les pratiques, les théories et les méthodologies autour d’un axe et d’un programme fort de recherche en sciences humaines, sociales et politiques.

Vocation, organisations et structures

L’Université Méditerranéenne de la Francophone vise à l’ excellence dans le domaine de la recherche et de l’ enseignement francophone en science humaine. Elle est dotée d’ un conseil scientifique en charge de veiller à l’orientation scientifique de l’université et  des différents laboratoires de recherche ( LAMEO, LAHRA).

La vocation de l’Université méditerranéenne de la francophonie  est de proposer des programmes de recherches interdisciplinaires francophones ainsi que des enseignements sous forme de cours en ligne. L’UMF ambitionne d’être une importante  université  francophone conduite par des chercheurs travaillant autour du bassin méditerranéen.

Géopolitique de l’espace méditerranéen, enjeux et projets

Le laboratoire LAEMO vise à aborder les sociétés méditerranéennes, turques et iraniennes  dans le domaine des recherches en science humaine, sociale et politique  afin de  comprendre et d’ expliquer les actions des processus dynamiques, des groupes et des acteurs sociaux.
Il s’agit de développer et explorer d’une part les connaissances théoriques et pratiques de ces sociétés, et d’autre part de comprendre et d’analyser leurs enjeux sociaux, culturels, politiques, économiques et historiques.
Une des ambitions de cet axe est de relier des structures universitaires, des ONG, et des programmes de recherches des autres institutions et associations nationales et internationales, en lien avec les enjeux d’études du centre.
Il convient d’accroître la compréhension des différentes approches, courants de pensée et principaux paradigmes pour l’étude des sciences humaines. Dans cet objectif, les approches comparatives sont aussi encouragées. 

Notre projet est lié à la francophonie, le français est la plus riche des langues romanes: les langues romanes ont pour racine commune la Méditerranée et les cultures de l’Antiquité : que ce soit le français, l’espagnol, l’Italien ou le portugais il s’agit de promouvoir le multilinguisme et le développement de la francophonie qui peuvent faire pièce à l’influence du globish qui rappelons le, n’est pas une langue vernaculaire, mais une sorte volapük fondé sur des éléments d’anglais).

Une approche pluridisciplinaire : Par l’entremise du LAHRA Nous prônons une démarche inverse de celle pratiquée par exemple dans les études décoloniales où, pour des raisons de positionnement politique, les chercheurs refusent la confrontation et se replient sur eux-mêmes. Nous faisons nôtre cette phrase d’André Haudricourt « N’importe quel objet, si vous l’étudiez correctement, toute la société vient avec ».

 Autres projets de l’UMF .

Comité scientifique

Ali Sedjari: Président
Mohammed Jadir,
Jacques Bouineau,
Mohammed Gheris,
Emmanuel Pisani,
Mohammed Mouaquit,
Markus Kneer,
Abderrazak El Asser,
Sepideh,
Parsapajouh,
Alphonsine Bouya,
Khadija Ennaciri,
Patrick Le Besco ,
Chantal Gerin,
Najib Mouhtadi,
Azzedine Allam,
Jean Erik El Hyafil,
Omar Daif,
Moulay Ahmed Zaki,
Mohammed Chater,
Nasser Faroukhi.

Ingénierie pédagogique

Moulay-Ahmed Zekki: Directeur diplomation et ingénierie pédagogique.

Mina Janati: Coordinatrice ingénierie pédagogique.